Cela fait maintenant 6 ans que je travaille comme photographe pour les familles, et j’ai rencontré de nombreux types d’enfants ; des plus sages aux plus turbulents. Je cherche à photographier et à créer un environnement qui est propice à l’apparition des émotions positives chez eux. Encore plus depuis l’ouverture du studio à Toulouse où nous pouvons véritablement contrôle l’ensemble de l’environnement. (Notamment concernant les stimulations extérieures)

Si vous êtes parents de petits, vous vous êtes probablement déjà trouvé confronté à des émotions et des sentiments chez vos enfants que vous ne comprennez pas. Trop intense ? Surprenant ? Inadaptés ?
Aujourd’hui, je vous partage cette merveilleuse vidéo d’Isabelle Filliozat. Une pédo-psychiatre que j’admire beaucoup pour son travail, mais également pour toute la bienveillance qui se dégage de ses propos.

Comprendre les émotions de vos enfants pour mieux les photographier. C’est mon travail et ma passion. Les livres d’Isabelle Filliozat m’ont toujours beaucoup aidé dans ce sens, notamment son livre “Au coeur des émotions des enfants” qui est un ouvrage merveilleux. Lorsque j’ai vu qu’elle passait sur les maternelles, j’ai tout de suite pensé à vous et à vous partager cette vidéo qui est le coeur de cet article.

Il n’y a pas de parent parfait.

En dehors du fait que ce soit le titre d’un de ses livres, je pense que c’est véritablement quelque chose dont nous devons avoir conscience aujourd’hui. Comment est-ce que nous, parents, allons poser des mots sur ces émotions que parfois les petits ne comprennent pas ? (Les tout petits n’ont parfois même pas la conscience de ce qu’ils ressentent).

Comment est-ce que chacun réagi ? Je crois sincèrement que nous n’avons pas toutes les mêmes cartes en main concernant l’éducation de nos enfants. J’ai eu la chance au fil des séances Famille Heureuse de voir de nombreux enfants sur Lyon et Toulouse. (Mais aussi dans d’autres pays qui ont des modèles d’éducations différents.) Que vous soyez plus pour l’enfant-roi qui bénéficie de toutes les libertés ou dans une éducation très strictes où les règles sont les mêmes pour tous; il y a un point commun entre les familles que j’ai reçue : mettre des mots !

En famille, mettre des mots, chez les petits et les grands

La fuite face à l’émotion de l’enfant n’est pas une solution sur le long terme. C’est de notre responsabilité en tant que parents d’aider et d’accompagner notre enfant dans la compréhension de ce qu’il ressent. Pour ma part, j’ai un petit garçon qui est très angoissé, ce qui rend les choses complexes au quotidien. Il a besoin en permanence d’être rassuré sur ce qui se passe, sur qui est présent… etc. C’est véritablement un travail de titan que de lui expliquer les choses, même si à son âge, on peut imaginer qu’il ne comprend pas. Mettre des mots, c’est aussi savoir dire “, Je n’y arrive pas” et alors chercher du soutien dans les personnes qui nous entourent.

“Mettre des mots c’est aussi savoir dire “je n’y arrive pas”.

Lorsque j’ai décidé de devenir photographe pour les familles ; que j’ai créé le concept Famille Heureuse et encore plus depuis l’ouverture du studio à Toulouse. Il y a de nombreux livres qui m’ont aidé à mettre en place cet environnement propice à l’expression et au partage des émotions positives en famille. Les ouvrages de Mme Filliozat en font partie !

Si vous avez un petit qui manifeste ses émotions très fort

Je vous conseille de lire :

En conclusion

En somme, cet article était important pour moi, car il fait appel à mes valeurs et à ma vision. Ce que je souhaite photographier chez les familles qui viennent au studio : des émotions vraies, sincères et transparentes. J’espère qu’au travers des livres et de la vidéo vous trouverez de nouvelles pistes pour comprendre et apprendre à accompagner vos petits dans leurs émotions.

Prenez soin de vous.

Daniel.